dimanche 23 mars 2008

l'annonce de la séropositivité à l'enfant: qui, quand, pourquoi et comment?

La question de la prise en charge du sida pédiatrique est restée pendant plusieurs décennies reléguées au second plan.

L'Unicef reconnaît que les enfants restent la face cachée du sida et particulièrement en Afrique subsaharienne.

La question de la prise en charge thérapeutique du sida pédiatrique est liée à l'annonce de la séropositivité à l'enfant. Pour des raisons d'observance comme le souligne si bien l'auteur de l'article "alerte VIH Pédiatrique" qui a suscité ma réaction, mais aussi pour d'autres raisons.

Il est évident qu'il n' y a pas assez de documentation sur la question de l'annonce de la séropositivité à l'enfant dans les pays francophones d'Afrique. Mais la question est depuis deux ans au centre des interventions du projet grandir de SIDACTION France. Nous avons co-organisé (Grandir, ID et Serment Merveil) en 2006 en France, un atelier satellite à la conférence "enfance et sida" sur le thème " l'annonce de la séropositivité à l'enfant: qui, quand, pourquoi et comment?".

Dans le but d'échanger avec les praticiens, nous avons également co-organisé dans le cadre du projet Grandir un skills building session à Toronto sur la même problématique.
Depuis lors, quelques outils sont disponibles au projet Grandir de Sidaction France et nous avons sur la base de l'expérience pilote de l'ONG SERMENT MERVEIL du Congo Brazzaville, mis en place un protocole de l'annonce de la séropositivité à l'enfant.
Ce protocole qui est mis en oeuvre à Brazzaville, nous donne des très bons résultats.

Le faible pourcentage de connaissance du diagnostic par les EVVIH au Cameroun (KIDSAID) ne nous surprend pas d'autant plus que les parents sont souvent réservés pour aborder cette question avec les enfants. Ils s'opposent même à cela lorsque la proposition vient des équipes soignantes/ communautaires. A cela s'ajoute l'inexpérience des professionnels sur la question.

Si vous le souhaitez, nos amis du Cameroun peuvent nous contacter pour des échanges techniques sur la question.

Cordialement


Julien MAKAYA
Psychologue Clinicien
Expert en Counseling VIH
Secrétaire Général de Serment Merveil

1 commentaire:

Rodrigue AKOLLY, Coordonnateur National a dit…

Chers Tous,

Le 2ème camp international de jeunesse organisé par Le Réseau des Associations de Jeunes et Adolescents en lutte contre le VIH/SIDA et les IST au Togo (RAJAS/TG) vous accueille au Togo du 25 au 31 août 2008. Vous êtes invités à nous joindre dans ce merveille événement pour la promotion du développement sociosanitaire, l’échange des idéaux, et à soumettre vos propres expériences par des exposés, des affiches. Veuillez noter également les occasions exceptionnelles d’activités culturelles, communautaires et des excursions.

Le camp de jeunesse 2008 aura lieu pour la deuxième fois à Hahotoé, village situé à 33 km de la ville de Lomé. Hahotoé est un village qui abrite le grand site d’extraction de phosphate du Togo. Au cours de ce camp, des visites (à la charge des participants) seront organisées sur tous les sites touristiques de ce village.

Chers partenaires, nous comptons bien vous avoir parmi nous à ce deuxième camp international placé sous le thème « Unissons-nous pour les enfants » en vue de renforcer nos capacités d’action pour contribuer au développement sociosanitaire dudit village.

Pour toute information, consulter le site www.campdejeunesse.fr.gd ou écrire à rajas@mail.org

Le Président d’organisation,
Rodrigue AKOLLY
TEL: +228-930 63 74