mardi 23 octobre 2007

Le réseautage des ONG de lutte contre le SIDA au Congo serait-il une affaire d’exclusion?

Le 19 Octobre 2007 s’est tenue à Brazzaville au Congo, l’assemblée générale du Forum des ONG de lutte contre le SIDA (FOSIC).

Il y a quelques années, une expérience de réseautage des acteurs de la société civile de lutte contre le SIDA a été un échec, notamment avec la chute du défunt réseau national des ONG de lutte contre le SIDA (RENOSI).

Etant donné qu’AZUR Développement était membre du défunt réseau national, donc le RENOSI, nous avons cru nous joindre aux autres pour l’assemblée du FOSIC. Cependant, c’est avec regret et questionnement que nous nous sommes demandés pourquoi cette assemblée a semblé être exclusive.

La représentante d’AZUR Développement dépêchée d’urgence à cette assemblée a purement et simplement été chassée de l’assemblée sans explication. Pour faciliter sa sortie, on lui a ouvert « gentiment » la porte lui expliquant qu’elle n’avait pas reçu mandat d’assister à cette assemblée.


Qui étaient donc les organisateurs ? Qui attribuait donc ce fameux mandat ? Sur quelles bases la liste des participants a-t-elle été dressée ? Quels sont les objectifs de ce nouveau forum ? Pourquoi y a t-il eu l’exclusion des autres organisations? Pourquoi, une explication claire ne nous a-t-elle pas été donnée ?


La lutte contre le SIDA au Congo Brazzaville serait-elle devenue l’apanage d’un groupe d’ONG/associations ? Quels sont les critères et pourquoi décourager les bonnes volontés ?

En tout cas, heureusement que le Réseau Sida Afrique est ouvert à tous, y compris aux membres du FOSIC! Nous sommes confiants que le Réseau Sida Afrique qui regroupe des organisations de lutte contre le SIDA et autres acteurs à la base demeure un espace d’échanges et de partage pour « booster » la pandémie hors d’Afrique. Ce modèle d’ouverture fait aujourd’hui la force du réseau qui a pour but unique d’accompagner les acteurs dans leurs efforts de lutte contre le VIH/SIDA.


Ne dit-on pas que l’Union fait la force !

1 commentaire:

ONG LA MAIN ROYALE a dit…

C'est très décevant de constater ce qui est arrivé à AZUR Développement. La signification de cette exclusion est claire. Le partage de gateau entre les personnes préselectionnées dont les fameuses commissions sont versées sans crainte de divulgation et gêne. Notre système national en matière de lutte contre le VIH/sida est encore très politisé. Les gens voient les intérêts personnels au lieu de penser véritablement aux malades, victimes du VIH. Vous devez comprendre qu'il s'agit du partage des millions de $us alloués par les organismes internationaux et l'Etat.

J'ai été même très étonné de constater le tarissement d'idées innovatrices au chef de soit disant coordonnateurs des reseaux nationaux de lutte contre le sida. Ils ne prennnent pas aux sérieux le travail qu'ils font.

Nous devons renforcer le reseau sida pour être plus efficace, avec les partenaires extérieurs, sur le terrain afin d'aider véritablement les malades porteurs du VIH.