jeudi 28 juin 2007

L'appui aux orphelins semble assez gangrené

Partnership ne s'investit pas directement dans la
prise en charge des orphelins car il nous semble
qu'il faut une bonne logistique pour pouvoir
satisfaire ce groupe vulnérable.

Ce que nous faison, nous partageons les informations
avec les structures qui s'y investissent et leur
proposons notre appui en organisatio, animation
et gestion.

Le milieu de l'appui aux orphelins semble assez
gangrené ces dernières années et trouver des
organisations sérieuses et dévoués parfois
difficile. Nous pensons que deux ou trois
organisations
travaillant en réseau et bénéficiant d'un bon
partenariat institutionnel et logistique avancerait
mieux. Les cas patents ou sournois d'exploitation
devraient nous amener au niveau du réseau à évaluer
d'abord les capacités des organisations et si possible
dessiner l'appui complémentaire à leur accorder avant
de certifier qu'ellent s'occupe des orphelins en
général et des orphelins du sida en particulier.
Je pense que les orphelins du sida, du paludisme et
de la tuberculose devraient être ensemble.

Je pose ici le problème du label qualité que nous
devrions essayer de proner au sein du réseau
Sidaafrique. Le paquet de service minimum à délivrer
devrait entrer en ligne de compte et nous tourner
plus vers les résultats effectifs que les bonnes
intentions.
Pierre Chekem
Environmental scientist.
Partnership Cameroon

1 commentaire:

Jean Marie Bolika a dit…

Chers tous,
Je vous félicite pour le travail qui est entrain de se faire. Mon souhait est qu’il ait plus d’intervenants sur la question. Le constat sur le terrain est qu’il y a moins de structure qui opèrent dans la prise en charge psychosociale des orphelins dont les parents sont morts du VIH/ SIDA.
Je vais partager avec vous l’expérience de mon pays et bien d’autres pays d’Afrique dans les tout prochains jours.